Qu'est-ce que le cheerleading ? 

Histoire, vocabulaire et culture du cheerleading chez Paris Cheer ...

Les origines du sport

A l'origine, la discipline est née aux Etats-Unis, sur le bord des terrains de football, où le rôle des cheerleaders (essentiellement masculins à cette époque), par le biais d'acrobaties et de chants, était de canaliser l'énergie des supporters pour qu'ils encouragent leur équipe de manière positive et festive. 

Cette image de "sideline cheer" est souvent la première image que l'on a de cette discipline, en raison des nombreux films et séries de la culture populaire américiane qui traitent cette dimension du cheerleading. Mais la pratique a beaucoup évolué depuis et s'est étendue dans le monde entier.

Le "sideline cheer" existe encore, mais l'on a vu se développer dans tous les pays des clubs de cheerleading dit "All Star", indépendants de toute école, université ou équipe de football, qui permettent aux athlètes de pratiquer le cheerleading de manière compétitive. 

Un sport multi-disciplinaire et mixte

Aujourd'hui, le cheerleading est reconnu comme un sport à part entière, et est même classé parmi les plus périlleux de part l'intensité de la pratique, la puissance athlétique qu'il requiert, et la hauteur et la technicité des portés. 

Il s'agit d'un sport multidisciplinaire qui regroupe à la fois des portés, des pyramides, du tumbling (gymnastique au sol), des sauts, des scands (chants) et des motions comme nous le détaillerons plus tard. 


En compétition, les équipes présentent une "routine" de 2 minutes 30 à 3 minutes, qui rassemble tous leurs meilleurs éléments, le tout effectué en synchronisation et en musique à un rythme effréné ! 

C'est également une discipline mixte, et rien, à part l'imaginaire collectif, n'indique qu'il ne doit être pratiqué uniquement par des filles, au contraire !  L'un des atouts de ce sport est qu'il n'y a pas de gabarit requis pour le pratiquer, en effet, comme il y a des porteurs (bases) et des voltigeurs (flyers), tout le monde à un rôle à jouer : petits ou légers pour flyer, grands ou musclés pour envoyer dans les airs les plus petits gabarits !

Les stunts

La première partie de la discipline s'appelle "les stunts", littéralement en français "cascades". Il s'agit en fait de portés acrobatiques. 1 flyer est projetée ou soulevée dans les airs par 1 à 4 bases selon le niveau de difficulté, une fois en l'air elle réalise figures, acrobaties et autres éléments de souplesse, avant d'être rattrapée.

Le tumbling

Le tumbling consiste à effectuer des éléments individuels acrobatiques au sol : roues, rondades, saltos, vrilles, ... Il peut s'apparenter à l'agrés du sol en gymnastique artistique. Il peut être effectué en "running" (avec élan et en mouvement) ou en "standing" (à l’arrêt). La difficulté du tumbling en routine, réside dans le fait qu'il doit être exécuté avec une technique parfaite et propre mais aussi qu'il doit être réalisé en synchronisation.

Les pyramides

Une pyramide consiste à connecter entre eux plusieurs stunts par des connexions entre flyers. Les flyers se tiennent ou servent de bases intermédiaires '"middle bases" les unes pour les autres pour effectuer des figures encore plus hautes et impressionnantes.

Les sauts

Il existe différents types de sauts sur place que les athlètes doivent effectuer en parfaite synchronisation les uns avec les autres, ils peuvent également être enchaînés les uns avec les autres, mais aussi avec un ou plusieurs éléments de standing tumbling.

Motions, danse et scand

Les motions sont l'ensemble des mouvements de chorégraphies qui sont intégrés à la routine et permettant de faire des transitions d'un élément à un autre. La routine se termine souvent par une courte chorégraphie de motions rapides et saccadés qui s'apparentent à de la danse.

Certaines compétitions exigent aussi un "scand". Il s'agit un chant d'encouragement reprenant les couleurs et le nom de l'équipe, crié en rythme le tout en faisant différentes acrobaties. Cela rappelle l'essence de la discipline, lorsque les cheerleaders supportaient une équipe lors d'un match d'une autre discipline sportive. Un scand se doit d'être facile à mémoriser et entraînant afin que la foule le reprenne en coeur avec l'équipe.

Le cheerleading chez Paris Cheer

Le club de Paris Cheer est aujourd'hui reconnu comme l'un des meilleurs clubs de cheerleading compétitif en France et en Europe, notamment pour sa croissance exponentielle en seulement 6 ans d'existence, mais aussi la progression incroyable du niveau des athlètes qu'il forme, avec pour preuve les nombreux titres remportés chaque saison.

Rejoindre Paris Cheer c'est adhérer aux valeurs du club "hard work, hard work & family".

D'abord un travail rigoureux et intensif, permettant d'atteindre les objectifs ambitieux du club tout en respectant une progression saine et adaptée à chaque athlète.

C'est aussi bénéficier des meilleures techniques enseignées par les meilleurs coachs en France, et par des coachs internationaux de renommée internationale. Des coachs passionnés qui mettent tout en oeuvre pour que chaque membre du club puisse expérimenter la culture du sport "à l'américaine" et qui attendent de leurs athlètes une implication sans faille et un engagement total en les traitant comme des sportifs de haut niveau.

Mais c'est aussi et surtout rejoindre une grande famille, qui fédère et pousse chacun à se dépasser pour son équipe, dans le respect de ses coéquipiers, de ses coachs, des juges et des équipes concurrentes. 

Pour terminer, c'est vivre des aventures exaltantes dans une ambiance que vous ne trouverez nulle part ailleurs et créer des amitiés pour la vie !

 

©2020 by Paris Cheer. Proudly created with Wix.com